Have a job !! Finally !!!

Ouais je sais le titre est accrocheur :)
Mais je calme tout de suite vos ardeurs en vous disant que les dernières semaines n’ont pas été terribles pour mon moral.
D’ailleurs, c’est en grande partie pour ça que vous n’avez pas eu de nouvelles ici.

Un petit sum-up de ce qui s’est passé :

  •  J’ai eu un gros espoir pour bosser en tant qu’ingé C++ sur Sydney maiiiiis c’etait du bullshit visiblement…
  • Un de mes proches en France m’a envoyé une lettre qui est malheureusement arrivée à l’adresse de la famille dans laquelle j’étais fin janvier (vous vous souvenez ? Pam, la mère maniaque, pingre et pas très sympa … ). Je lui avais demandé de faire suivre mon courrier et elle m’avait dit « biensur aucun soucis ». Je l’ai appelé il y a deux semaines pour savoir si elle avait reçue la lettre. Evidemment, j’y suis allée avec des pincettes pour lui demander. Maaais, malheureusement la première phrase qu’elle m’a dite c’est :
    « ooooh is it the same Ann that gived us a feedback on the website? ».
    J’ai dit oui.
    Et la phrase suivante a été :
    « OK then, thanks Ann, GoodBye …tututututu »
    Vraiment pas fair play la nana. Encore une chose qui me rassure en me disant que j’ai bien fait de partir!!
  • Je suis restée pas mal chez moi à ne pas faire grand chose et à voir très peu de monde donc on peut dire que j’ai bien déprimé!!

Mais depuis la semaine dernière, les choses ont changé donc me revoilà en première ligne pour poster !!

Et j’ai plein de bonnes nouvelles !

Donc déjà le plus gros : J AI UN TRAVAIL !!!!!!!!!!!!!!!!
Non seulement j’ai un travail, mais en plus j’ai un travail qui me plaît, assez bien payé, pas loin de chez moi et où je vais parler anglais toute la journée!!
En plus de ça, les patrons sont vraiment très sympas et visiblement super réglo.
Je ne pense pas que je pouvais tomber mieux.
Alors vous allez me demander « mais c’est quoi ce joooob ???? »
Et ben, après avoir été (en France) vendeuse au rayon charcuterie/fromagerie de Géant Casino puis vendeuse chez McDo, me voici maintenant, vendeuse dans une boulangerie : Bakers Delight.

C’est une filiale super connue et réputée en Australie.
Ils vendent plein de sorte de pain et il y a toujours quelque chose à faire ou un client à servir.
Je vous avoue que le premier jour (aujourd’hui) a été difficile. Mais les patrons (un mari et sa femme) sont vraiment sympas avec moi et ne s’énervent pas pour mes erreurs de débutante, bien au contraire, ils m’encouragent en me disant que c’est normal (autant dire que ça m’impressionne après ma mauvaise expérience dans la famille…)
En plus de ça, les clients sont toujours compréhensifs parce que je porte un badge « learner ».
Pour couronner le tout, le magasin est vraiment pas loin de chez moi : 3 minutes en tram donc 10 minutes porte à porte.
Voici, une petit photo de ma tenue de travail :

(non ce n’est pas moi)

Deuxième bonne nouvelle : j’ai rencontré une famille A-DO-RA-BLE grâce à mon cousin (qui a vécu ici pendant plusieurs années).
Alors oui je sais ce que vous allez me dire.
En effet, je pouvais avoir des points de chute ici en arrivant… Mais mon défi personnel était de me débrouiller toute seule sans aide. Ce que j’ai réussi à faire pour les premiers mois :)
Mais le moral chutant le mois dernier, j’ai appelé au secours.
Bref, tout ça pour dire que grâce à mon cousin (que je remercierai jamais assez pour ça!), j’ai rencontré un couple d’amis à lui. Ils ont deux enfants. La maman est québécoise et le père est bulgare. Ils sont vraiment vraiment gentils avec moi, ils m’ont tout de suite mise à l’aise.
D’ailleurs lundi soir, j’ai gardé les deux bouts de chou, un vrai plaisir, ces enfants sont des crèmes!
Et ils ont des yeux à tomber !!
Voici les deux paires :

Beaucoup de gens m’ont remonté le moral à distance et je vous remercie vraiment (particulièrement mon chéri, mes parents, mon frère (Steph), Aurélie, Jo, Sylvain, Church … et je dois en oublier, je suis désolée..).
Cela dit, la personne qui m’a motivée le plus, elle est sur Melbourne, c’est Sophie ! (la mère de la famille ci-dessus). Elle m’a vraiment re-boostée. Elle m’a donné un but : elle m’a dit : « Tu imprimes 25 CV et mardi tu vas TOUS les distribuer. Je t’appellerai pour voir comment ça s’est passé ». Et bien, c’est con, mais ça a marché :D
Hier (lendemain d’un jour férié), je suis allée poser mes 25 CV (j’en avais que 24 sur moi cela dit ^^).
Et ça a marché ! J’ai eu un petit entretien vite fait avec le patron de la boulangerie (comme partout où je laisse le CV) puis 5 minutes plus tard, après avoir vu mon CV, il m’a rappelé pour que je commence aujourd’hui. Good !!!!!

Voilà, voilà, après ce gros coup dur de fin février/début mars, je peux vous assurer que non je rentrerai pas en France prématurément!!

Le post devient trop long… La suite bientôt

Humeur du moment + FlashBack sur l’Open d’Australie

Aujourd’hui, mardi 5 février, ça fait deux mois pile que je suis arrivée en Australie.
Et le moral n’est vraiment pas là…

La mère de la famille a répondu à mon commentaire.
Elle a été odieuse : elle relate en détails mon séjour mais la plus part du temps c’est exagéré, déformé ou même faux !
Je ne comprends toujours pas pourquoi elle m’a demandé si je voulais rester après toutes les horreurs qu’elle ose balancer sur le site (et pourtant j’ai été soft dans mon commentaire moi!).
Elle a même ressorti l’histoire des 3 bols ahah…
Ouais en fait je ris jaune : ça m’a fait super mal tout ça.

J’essaie de passer au dessus, mais … ici … toute seule … c’est pas facile.

Cela dit : ne vous inquiétez pas, ce n’est pas cette vipère qui va me faire renoncer à mon projet.
Je suis ici et j’y reste !!

C’est à moi de me battre pour rencontrer de nouvelles personnes plus enrichissantes !

Coté positif du moment donc : j’ai réussi à boucler mon CV (toute review est la bienvenue si vous voulez bien).

Et j’ai une opportunité pour visiter une collocation, rdv pris ce soir ! Je stresse un peu que ça se passe mal après toute cette histoire mais je reste positive (… c’est dur !!)

______________________________________________________________________

En attendant de vous raconter la suite de mes aventures, je vais revenir sur ma première journée à l’Open d’Australie.
C’était le 16 janvier.

Je préviens ceux qui n’aiment pas le tennis : vous pouvez scroller, y a que des photos de joueurs français.

Me voilà donc partie vers 13h pour l’enceinte de l’Open d’Australie.
Aujourd’hui je ne croise personne aux vetements bizarres sur le chemin. Tout est redevenu calme :)

Par contre le complexe de tennis est vraiment totalement différent de quand j’étais venue un mois plus tôt avec le Steph :




Steph : ton challenge est de retrouver les status (pas évident ^^)

Mon premier match sera un double messieur avec Michael Llodra et Nicolas Mahut
Michael c’est lui :

Et Nicolas, ben c’est l’autre (moins connu)

Voici un point typique d’un double :
1. on établit la stratégie :

2. on sert en appliquant la stratégie :

3. on se félicite et/ou on s’encourage pour le prochain point

Et voici les deux compères en attente de recevoir le service :

Les garçons gagnent le premier set :

Malheureusement, Nicolas a très mal au genou vers la fin du 2ème set.
Ils perdent ce 2ème set 7/5.
Et vu la souffrance de Nicolas, ils abandonnent … trop dommage!!

Mon deuxième match sera un double dames : Mathilde Johansson et une autre française que je ne connaissais pas : Pauline Parmentier.

Mathilde en rose, Pauline en blanc.

Sur cette dernière photo on a l’impression que y a beaucoup de monde qui est spectateur mais c’est pas tant le cas que ça.
Les tribunes ne font que 3 rangées pour ce court et les gens au loin que vous voyez sur la photo sont sur un autre court (d’ailleurs, on voit l’autre arbitre).

J’avais déjà vu Mathilde jouer à Rolland Garros avec le Steph et je me souviens qu’elle avait fait un très mauvais match.
Aujourd’hui, elle est plus efficace et beaucoup plus détendue !


Pauline au service :


Je fais la paparrazzi et du coup j’ai réussi à capter le regarde de Pauline…

Elles ont gagné :)

Ensuite je suis allée voir Marion Bartoli. Un petit bout de femme super énergique


Et très très expressive :)


Regardez comme sa balle monte haut quand elle sert, ça m’a vraiment surprise (et je devrais en prendre de la graine ;) ) :

Elle a gagné aussi !

Au passage, on ne peut pas vraiment dire que les juges de lignes soient des belles plantes ;)

Après le match de Marion, je suis allée voir Jérémy Chardy.
J’aime beaucoup ce joueur, il est très sympa.



A la fin du match (il a gagné), quand il est sorti, j’étais à coté de lui et j’ai eu une droit à un énorme sourire quand je lui ai dit bravo.
Très bon moment !

Ca sera tout pour aujourd’hui, je repars …

Tiens au passage, je précise que j’ai un pass pour les courts annexes.
Ce qui veut dire que je ne peux pas aller sur les deux plus gros courts : le court central : Rod lover Arena et le deuxième (équivalent au Philippe Chatrier et au Suzanne Langlen en France).
Mais je peux quand même les voir de l’extérieur (j’en ai de la chance !!)

Je suis partie !

Voilà, je suis partie de la famille.

Je voulais remercier chacun d’entre vous qui m’avez laissé un commentaire. Ca m’a fait chaud au coeur pendant ce moment difficile. Ca m’a aidé à prendre la bonne décision.
MERCIIIII

J’aimerais vous expliquer en détail comment ça s’est passé mais en fait j’ai pas le courage.
Vu ce qu’elle m’a dit quand je suis partie, je suis très contente d’avoir fui !

Dans les grandes lignes :
- elle m’a fait la remarque qu’un matin j’avais pris 3 enormes bols de céréales et qu’elle avait jamais vu quelqu’un manger autant (ce n’est évidemment pas possible parce que justement je n’ai pas mangé beaucoup, j’ai juste mis mes céréales en plusieurs fois dans le bol de lait parce que je préfère quand c’est croustillant… en plus c’etait pas un grand bol, c’etait une sorte de ramequins (à l’anglaise quoi) !)
- elle m’a dit que ca serait très très méchant si je mettais un mauvais commentaire sur le site, je lui ai répondu que « je peux etre objective en cas de conflit » et elle m’a dit « non tu ne peux absolument pas vu l’état dans lequel tu es » (je pleurais)
- elle m’a repproché de pleurer devant elle parce que ça la mettait mal à l’aise et qu’elle, elle se contenait. Genre je le fais exprès de chialer à trombe d’eau ?!!!
- après avoir parlé pendant tout ce temps, elle m’a demandé si je voulais quand même rester (vous ne revez pas !) elle pensait que maintenant qu’on avait eu la discussion, ça irait mieux. C’était trop pour moi (peut etre elle avait peur du commentaire que j’allais laisser ? c’est bien mal me connaitre)

Je vous mets quand même le commentaire que j’ai rédigé sur la famille. Je le posterai sur le site qui nous as mis en contact.
Ca vous donnera une idée :)

I’m 29 (with a lot of experience of work).
I’m quite shy but really easy-going and hard-worker.

I can not say this is a bad house. It was just not the good one for me.
Maybe I’m too old to be formatted to Pam’s way of life.

To sum up: I had the feeling that I gave (at work) more than I have received (food, accommodation, English, activities).

The FAMILY:
There are three people: the mum, the dad and the daughter (11 y.o). The older child doesn’t live in the house.
Pam (the mum) is always busy. She is really hard-working. She is a nice person and you can talk to her at any time, she is always available to chat with you and to correct your English (I appreciated that).
Tony (the dad) is a reaaaaaaaaaaaaaally nice man (I think this is written in all the reviews). I will miss him even if I didn’t spend a lot of time with him. He is so funny :). I wish I had say goodbye to him.
Amy is a very energetic girl and she is lucky to have two parents that are that patient with her :). I wish her all the best.

The WORK:
The work is not very hard but Pam is very maniac (and I’m not at all – I’m easy-going) so it was hard for me.
The work has to be done in ONE way and not in another one.
You cannot do it your way (even if Tony does ;) ).
Pam gives you tasks one after another (after checking if the work is good enough in her point of view), so it’s very difficult to be independent. If you take the initiative of vacuuming another room instead of running to Pam saying « I have finished this one », it’s a problem. The things have to be done in the right order :)
Pam has never shouted at me for my mystakes (I have broken 3 things in her house) but even after apologizing to her (so many times), I felt she was still furious (and so was her daughter).

ACCOMMADATION:
I slept in the caravan. The house is closed in the night (also when Pam is not at home). So don’t expect to go to the toilets in the middle of the night or in the morning if Pam is not awake.
I was OK with that. But it’s not for everyone!
One morning, Pam had forgotten to open the door for me even though she had told me to be at the house at 8.30-9am (she opened around 11.45am). I had to do my own business in the garden.
I repeat, it was fun for me but can’t be for everyone!
The bed in the caravan is comfortable and the linen too. I had my privacy.
I also had the electricity in there, so the accommodation was ok for me :)
(Note: Pam advised me not to use the outside toilets because there are some bats in there).

INTERNET (and phone):
No wifi at home.
No internet for you (but you are very welcome to help Amy downloading movie with their high speed connection!)
The phone was not to be used in some places of the house: in the kitchen and around Amy and Pam. So don’t expect to have your phone always with you.
That was hard for me, but I dealt with it.

FOOD:
Pam serves you 3 meals during the day.
In my opinion, the meals are too light. Even if the food is top-quality and very good, it was not enough for me.
Pam assumes that if you want to eat, you will ask her. Don’t expect to have a dessert at each meal if you don’t ask : I had just twice in 5 days (a yogurt or a fruit is a dessert for me).
I really disliked to ask for food, so I didn’t, my mystake ! I should have asked.
My advices for the food in this family:
- bring your own food, or
- ask for more food to Pam, or
- serve yourself in the fridge (as Amy does).
I’m not this kind of person.

FUN:
The activities with the family are really good.
We have seen the Australian day firework together. That was great.
Pam and Amy have a one-year pass to go to an aquatic park whenever they want.
One day, I went with Amy there with theses passes. That was very nice for me !!
Pam thanked me for that, but it was really good time for me (even if Amy was not motivated as I was and even if she was cheating all the time at the mini-golf ;) )

I have decided to leave the house on my 5th morning (when Pam was out and the house closed)
When Pam came back (2 hours laters), my luggage was packed. I went to her and said that I would like to leave.
She was OK with that but she wanted me to do my hours for the day !
I didn’t want to fight, so I did … while crying … I just wanted to go very far away.
At the same time Pam accused me of having burnt a clothe as the iron was dirty.
I’m honest and I didn’t (I am awkward but not blind :) )
I really didn’t know why the iron was dirty (maybe the tap water, I used it a lot …).

I’m not saying this experience was bad (all the experience are good even the worse!). We cannot fit with everyone (even if I thought I could, my mystake!)
I’m just saying that this family was not for me and I regret I did not take up the challenge :)

Je vous mets quelques photos de la maison et de l’endroit où je dormais :

Le devant de la maison :

L’arrière de la maison :

Ma caravane

Un de leur chien bien sympa :

Crazy australian family

Voilà depuis 5 jours, je vis dans une famille australienne un peu spéciale :)

Ils sont trois : le père, la mère et la fille (11ans).
Clairement, la mère est le (la?!) chef de famille. Le père reçoit des ordres en longueur de journée, mais c’est pas pour autant qu’il se tue a la tâche ;)

De mon côté, je travaille aussi sous les ordres de la mère.
Pour l’instant j’avoue que je suis pas hyper fan de la méthode qu’elle emploie avec moi.
Elle donne des tâches a faire (une par une, après avoir vérifier le travail..) et si par malheur on le fait pas comme elle, elle le ferait, ça va pas, on recommence.
J’ai fait pas mal de jobs d’été manuels ou tout simplement aider mes parents à la maison/jardin et c’est la première fois que j’ai l’impression d’être nulle…
Le moral n’est donc pas très au rdv pour l’instant.
En plus de ça, les repas sont très sommaires. Et si je réclame pas, on ne me propose pas ! (et vu que je suis pas du tout du genre a demander, je vous dis pas les kilos que je perds ici …)
Niveau hébergement, je dors dans une caravane a côté de la maison. Cela ne me dérange pas du tout. Mais la maison est fermée la nuit et je dois attendre que quelqu’un soit levé pour qu’on m’ouvre (quand ils oublient pas).
En plus de ça, je n’ai pas le droit a internet (alors qu’ils ont un débit de MALADE : je le sais parce que la fille m’a demandé de l’aider pour télécharger des films). Et la mère refuse que le téléphone soit en fonction dans certains endroits de la maison (a cause des ondes….).
Ambiance spéciale ;)
Ça c’est tous les cotes négatifs (et je me rends compte en écrivant que y en a beaucoup !!)

Y a quand même des cotes positifs (sinon j’hésiterais pas autant a partir/rester) : je fais les sorties avec la famille, ils sont plutôt sympa et n’hésite pas a parler avec moi. La mère (et la fille parfois!) corrigent mes fautes de langage. Je pense que j’ai fait pas mal de progrès (surtout a l’écoute) en anglais.
Les légumes du jardin sont très présents dans nos assiettes (même si j’en mangerais bien 4 fois plus!)
Autre point sympa : aujourd’hui, je suis allée a un parc aquatique avec la fille. C’était sympa!
Mais bon je sens que je vais avoir le revers de la médaille : pas beaucoup a manger ce soir et beaucoup de boulot demain.

En écrivant ce post, j’ai l’impression qu’il faut que je parte …
Mais j’aurais trop l’impression de vivre un échec …

Je me donne encore 3 jours pour voir comment ça se passe.
Si c’est toujours pareil, je pense que je partirai :/

Australian day en famille !

Aujourd’hui, c’est la fête nationale ici.
Le 26 janvier c’est le jour de l’Australie ou encore Australian day.

A la base, c’est la commémoration de la création de la premiere colonie britannique en 1788 sur le continent australien (merci wiki ;) )

En gros, c’est la fête !
Les gens sortent, se déguisent et défilent dans les rues.
Beaucoup de goodies d’Australie sont vendus pour ce jour là.

De mon coté, c’est aussi le jour d’une nouvelle aventure.
Aujourd’hui, je pars m’installer chez une famille australienne !!

Je vais être dans un endroit assez isolé (je n’aurai plus le wifi, je vous préviens, les posts se feront rares en photos).
Je serai totalement intégrée dans les activités de la famille donc je vais bien améliorer mon anglais.
Je serai donc logée et nourrie chez eux. Entre contre partie, je vais devoir faire quelques heures de travail tous les jours.
Je vous raconterai exactement quoi :)

Voilà voilà… j’appréhende un peu de quitter Melbourne et la vie « tranquille » à l’auberge mais bon, il faut bouger !

D’ailleurs, je ne serai pas si loin de Melbourne que ça :

mais en transport en commun, ça fait quand même 2h …

A bientot !