Petit bilan deux mois après …

Il y a deux mois tout juste, je remettais les pieds sur le sol français…

Que s’est-il passé durant ces deux mois ?
J’avoue beaucoup de choses :)

D’abord, j’ai fait un petit tour de la famille … J’ai revu mes neveux et nièces : un vrai plaisir (mais c’est fatiguant les gosses! ^_^)
J’ai retrouvé mon amour de chat. Les débuts avec lui ont été difficiles, mais après quelques jours d’adaptation, il est redevenu aussi câlins qu’avant :)

J’ai également retrouvé mes amis, mes collègues et mon travail …

Après la grande excitation du début, ben je m’aperçois que rien n’a changé :)
Tout est comme avant ! Les gens ne changent pas ;)
Et mon travail non plus …
Mais j’y reviendrai sur ça!

Je pensais avoir un gros coup de blues à mon retour. Je ne l’ai pas eu … Je l’attends encore… Il parait que ça le fait à tout le monde…

Voilà voilà.

Que vous dire de plus ?
Ah oui, j’habite officiellement avec mon homme (et mon chat hein!) en banlieue Sud de Paris. Tout va bien pour nous, merci.

Et sinon, ces derniers jours j’ai passé la dernière étape de mon permis moto (pour ceux qui connaissent : il me restait la circu). J’attends le résultat par la Poste…
Croisage de doigts !
Si c’est positif, je ferai (enfin!) partie de la grande famille des motards (au plus grand plaisir des parents ^_^ ).

Ce blog n’est pas terminé, il me reste encore quinze jours de vacances à vous raconter (les vacances de juin).
Je me dois également de faire un post sur mon retour en avion car ça vaut son petit pesant de cacahuètes.

A bientôt

J-4 avant le départ …

Bon, vous êtes quelques uns à me demander des nouvelles.
Alors je m’accorde quelques minutes pour mettre tout le monde à jour :)

Le titre de ce post est « J-4 avant le départ… »
C’est vrai, j’aurais pu écrire « J-4 avant le retour… »
Mais malheureusement, pour l’instant je ne vois pas encore ça comme un retour.
Je vois que le coté négatif de la chose : je pars!
Je quitte tout ça …

Et putain ça va être dur !!

Depuis plusieurs jours, mes collègues me posent à peu près tous la même question : « alors t’es contente de rentrer ? comment tu te sens ? »
Alors je réponds que ça dépend des jours…
Mais honnêtement, plus la date fatidique approche, plus je suis triste …

NON, je ne veux pas partir. OUI, je me plais ici.

Hier, y avait une réunion de toute l’équipe au travail (on est 30). J’y suis allée notamment pour dire au revoir à ceux que je ne reverrai pas (il me reste deux jours de travail).
A la base, j’ai fait exprès de pas trop me lier avec les gens ici (histoire de pas trop souffrir à mon départ). Mais on ne peut pas aller contre la nature : forcément on s’attache!!
C’est fou… ! Même ceux avec qui on a le moins d’affinités à la base : le fait de travailler en équipe (souvent en duo) et de partager les mêmes galères, ça crée des liens!

En plus, étant sénior, j’ai du très régulièrement manager des juniors (en duo notamment).
Et hier soir, c’était les au revoir … j’ai failli pleurer quand j’ai eu le retour très positif de certains juniors.
Pourtant dieu sait si je suis chiante parfois !!!! (ceux qui ont déjà eu l’occasion de travailler avec moi le confirmeront ;) )
Bref : j’étais très émue…

Et ça sera pas la dernière fois…
Samedi matin, je ferai mes dernières heures à la boulangerie. J’y serai de 7h30 à 11h30. Un moment où le magasin est bondé!!
Je pense que quitter la boulangerie (finalement là où j’ai crée tous mes contacts), ça va être le plus difficile …

Mes collègues me demandent également ce qui va me manquer …
Sans aucune hésitation, ce qui va me manquer le plus c’est de ne plus parler anglais …
J’ai fait tellement de progrès depuis que je suis arrivée.
Je me souviens des premiers jours où j’avais qu’une peur : qu’on m’adresse la parole!
Ce temps là est bien révolu …

M’enfin l’heure n’est pas encore au bilan, il me reste à passer 4 putain de jours ici, et je compte bien en profiter.
Surtout que j’ai un milliard de choses à faire avant de partir (et notamment acheter des souvenirs ;) )

L’avion est lundi à 15h20 et d’ici là, mon emploi du temps est blindé!

IKEA en Australie

Aujourd’hui, c’est la fête de départ de mon frère (et sa petite famille) pour le Brésil.

Donc en France, toute ma famille est réunie pendant ces deux jours pour un dernier aurevoir.

J’aurais tant aimée être là …

Mais bon … c’est la vie … j’ai décidé de partir à l’autre bout du monde, je savais très bien que j’allais manquer ce genre d’occasion.
Par contre, pour être honnête, je ne pensais pas que ça me chagrinerait à ce point !

Bref, revenons à ma vie australienne.

[expand title="Voir l'intégralité du post"]
Aujourd’hui est un jour spécial parce que je suis en week-end pour 3 jours !!
Je n’ai pas eu un seul week-end (deux jours de repos à la suite) depuis que j’ai repris le travail (et je ne m’en plains pas, je cherche toujours à faire plein d’heures ..)

Donc je suis contente d’avoir ces trois jours, ça me permettra de me reposer car je pense en avoir besoin.
J’en ai marre du travail en ce moment. D’ailleurs, ça se ressent dans mon service : je commence à m’énerver sur certains clients chiants (chose que normalement je maîtrise super bien).

Donc voilà, aujourd’hui j’ai décidé d’aller faire un tour à IKEA.
J’adore ce magasin en France et je voulais voir si ici ça serait la même chose ou si au contraire y aurait des choses spéciales et typiquement aussies.

Résultat : j’avais l’impression d’être dans le IKEA de Thiais : EXACTEMENT LA MEME CHOSE !

Bon ben, voilà maintenant je sais : IKEA à Paris, Melbourne ou Toulouse, c’est le même magasin ^_^

En rentrant, coup de théatre pour moi :
Demain, je n’irai pas faire les magasins parce que finalement, je vais remplacer un collègue qui se sent pas bien.

Adieu petit week-end …
[/expand]

I miss …

Une semaine avant de partir en Australie (fin novembre 2012), j’avais fait une liste de ce qui allait surement me manquer.

8 mois après, je fais un petit bilan.

En bleu ce que j’avais écrit avant de partir, en noir, ce que je ressens maintenant.

[expand title="Voir l'intégralité du post"]

Ce qui va me manquer :

– la baguette française 
non, la baguette française ne me manque pas du tout (normal vu mon travail, je peux en manger tous les jours !)

– le fromage français
non pas du tout … et je suis très étonnée de ça !! Biensûr je mange du fromage local à la place … mais ça n’a rien à voir avouons-le :)

– la charcuterie française
et ben non plus !! la charcuterie ne me manque pas ! Pour remplacer, je mange (et pas souvent!) du bacon …
Le paté, la saucisse ne me manquent pas du tout :)

– mes collègues et l’ambiance du travail
ah ben ça forcément qu’ils me manquent mes collègues parisiens, mais j’ai régulièrement des nouvelles d’eux et je sais globalement ce qu’il se passe au bureau, alors ça compense ^^
et puis, j’ai aussi des collègues super sympa ici donc, je m’y fais …

– ma belle-famille
oui, surtout les neveux, nièces et la petite arrivée fin mai …

– ma famille (en particulier ma nièce)
oui ma famille me manque et je suis particulièrement déçue de pas avoir été aux cotés de ma nièce pour sa première année :(

– KL
et ben non ! je peux le regarder ici aussi ahah :D

Ce qui me manque déjà :

– mon chéri de A à Z
bon ben là je m’etais pas trompée :)

– mon chat qui est tout malheureux dans son nouveau chez lui
oui mon Nero me manque drolement!! mais je sais que maintenant il est super heureux dans son nouveau territoire, alors je me fais moins de soucis pour lui, et puis depuis quelques jours, j’ai un autre chat à cajoler ici, donc ça passe …

– mes amis
oui mes proches amis me manquent énormement, et j’aurais pas cru ! moi qui me croyais super forte et indépendante sur ce point, et ben non, les plus proches me manquent vraiment! J’ai hate de les retrouver!

– internet haut débit illimité
ahah alors ça !!! OF COURSE §§ !! ca a été très très dur les premiers mois où l’accès internet était médiocre. Mais maintenant que je suis dans ma coloc, ca va mieux (même si c’est pas encore le paradis ^^)

Ce qui ne me manquera pas :

– la paperasse française!
rah la la la ! mais ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii
si vous saviez comme tout est si simple ici pour l’administratif, c’est vraiment bluffant !
faudra d’ailleurs que je fasse un post là dessus

– le contenu de mon travail
ah ben ça c’est clair … surtout que j’adore ce que je fais à la boulangerie ici et que ça n’a rien à voir !

– le froid glacial de l’hiver français
ah ah, je suis bien contente d’avoir échappée à l’hiver français 2012 et le printemps 2013
en ce moment je sais que c’est la canicule pour vous, moi je suis très satisfaite de l’hiver australien : il fait jamais moins de 10°C, pas besoin de gants ni de manteau d’hiver. J’aime bien !

– et … les français en général !!
ouais alors ça … je suis mitigée … car je revois mon jugement !
Dans tous les pays y a des cons, et y en aussi en Australie!
Il suffit donc de fréquenter les bonnes personnes dans le pays où on vit /phrase du jour!

[/expand]

De retour à Melbourne…

Voilà. Je reposte enfin.

En fait, je suis de retour sur Melbourne depuis 4 jours déjà.

Après :
- une journée d’adieu
- une journée de travail intense
- une journée de baby-sitting chez mes amis
et une journée glandouille, je me décide enfin à vous donner des nouvelles !!

Je suis donc vivante!
Je n’ai pas été mangée par un crocodile, ni piquée par un serpent et encore moins mordue par une arraignée.

Le voyage s’est bien passé !!

[expand title="Voir l'intégralité du post"]

Je vous raconterai mon roadtrip comme je l’avais fait la première fois.
Cela dit, il va falloir être un peu patient parce qu’en ce moment je n’ai pas trop la tête à ça.

La séparation avec Chéri a été difficile et j’ai appris deux nouvelles qui m’ont un peu bouleversée ces derniers temps.
Une excellente et une mauvaise (je vais peut être rentrer en France plus tôt que prévu d’ailleurs…)

Mais là n’est pas le sujet pour le moment !!!
Je suis de retour chez moi et je vais faire vivre ce blog et retracer jour par jour mon aventure dans l’outback australien. Et je peux vous dire d’avance que j’ai vraiment beaucoup de choses à vous raconter !! Et également, des centaines de photos magnifiques à vous montrer.
[/expand]

30 ans …

Voilà j’ai trente ans!

Je suis étonnée parce que finalement, je ne déprime pas (remarque je l’ai assez fait ce week-end à ressasser mon avion raté :D )

Cette nouvelle dizaine m’enchante : contrairement à la plupart de mes amis qui sont déjà passé par là, je suis contente. Je n’ai pas l’impression de vieillir mais d’évoluer!

Je n’ai vraiment pas envie de rajeunir ni de revenir quelques années en arrière.
J’aime ma vie à 30 ans, elle est bien mieux que celle que j’avais à 15-20-25 ans :)
Et la suite s’annonce encore prometteuse…

[expand title="Voir l'intégralité du post"]
Certaines personnes rêvent d’avoir accompli pas mal de choses avant leur 30 ans : mariage, bébé, maison, chien, scénic…
Moi ce n’était pas mon objectif. Et tant mieux.
Je veux juste être bien :)
C’est marrant parce je me souviens ce que je pensais à 12 ans. Pour moi le bonheur, c’était : avoir un travail, une grande maison, un mari et 5 (oui cinq!) enfants.

Aujourd’hui je suis loin d’avoir tout ça et c’est mon choix :)

Sur ce post un peu philosophique, je vous montre la petite surprise que j’ai découverte aujourd’hui en arrivant au boulot.
Un petit cadeau :


C’est des « Célébrations » version australienne. Avec un ballon de l’enseigne de la boulangerie :


J’ai trouvé ça trop mignon.

Voici la composition (j’en connaissais aucun!) :


Et en prime, moi avec :

La tenue rose est temporaire. On soutient la lutte contre le cancer du sein via le BCNA (Breast Cancer Network Australia) pendant 3 semaines (ça se finit jeudi, ouf! j’en ai marre de cette casquette, elle me gratte!)

Note : non, je ne m’appelle pas Rachael, mais j’avais oublié mon badge aujourd’hui (en fait pour être honnete, je l’ai perdu depuis mon pseudo week-end en Tasmanie ^_^)

Bon sinon, je me suis lancé un très gros défi pour les prochains mois à venir (avant et après mes vacances).
Je vous en parlerai plus tard.
Sachez juste que ce défi va me prendre beaucoup de temps, me faire pratiquer mon anglais, me faire discuter avec des gens et surtout n’engendra aucun frais !!! (en ce moment, faut que j’y aille molo parce qu’en juin, avec Chéri, on va se ruiner!)

Seeya!

( ici il est 21h, encore 3h à souvourer cette excellente journée d’anniversaire :D )
[/expand]

La tasmanie, c’est …

Je vais vous raconter mon après-midi avant de vous parler de la Tasmanie :)

Aujourd’hui, je remplaçais sur le feu la femme de mon chef qui pouvait pas être là.

J’ai fini à 14h30.
Je suis rentrée chez moi, j’étais sur mon telephone à lire un mail de mon chef, j’en ai raté mon arret de tram. Pas grave, j’ai marché.

Vers 15h j’arrive et je lance une lessive immédiatement car je me dis « faut pas que j’attende, j’aurais pas le temps sinon de l’étendre avant de partir prendre l’avion ».
Mon vol est à 18h20.
[expand title="Voir l'intégralité du post"]
A 16h10, je commence à m’affoler et à comprendre qu’il va falloir que je me depeche si je veux pas rater mon avion (j’habite à une heure de transport de l’aéroport).

A 16h15, voyant que ma lessive ne finit pas et que ma coloc arrive, je lui demande si elle veut bien l’étendre pour moi, et je pars en courant de chez moi.

Arrivée à 1/3 du trajet pour aller à la gare, je me rends compte que j’ai oublié mon permis de conduire (je loue une voiture pour le week-end), donc dans ma tête c’est : « soit j’ai l’avion et je conduis pas, soit je tente d’aller chercher le permis au risque de rater l’avion ».

Sachant que la tasmanie c’est surtout les paysages et la nature, je décide donc d’aller chercher mon permis de conduire.

Le train est à la gare 16h29. Je le vois partir sous mon nez (à 16h32).

Ca sent le roussi…
Prochain train : 16h47. J’attends. J’en vois passer 2 directs. TOUT VA BIEN.

Je commence à calculer pour voir si c’est encore faisable d’avoir mon avion. Le train dure 30 minutes, le bus 20 minutes et il est toutes les dix minutes.
Si tout se coordonne bien, je peux être à l’aéroport à 17h37.
Sachant que le check in termine à 17h35, je tente !!!!!

Mais les choses se compliquent. Le train ne va finalement pas où je pensais. Je cours.
J’arrive à 17h25 à la gare routière (j’avais déjà un ticket ouf). Une queue de malade pour prendre le bus. Mais ouf il part dans 5 minutes.

Je demande au chauffeur combien de temps on va mettre, il me dit « environ 25minutes ».

Ah ah je me marre. ça fait une arrivée à 17h55.
J’espère que mon vol a du retard (j’avais déjà eu ça pour un vol Paris->Toulouse qui m’avait sauvé => pour le mariage de ma cousine ^_^ )

Donc, je prends le bus, je tente tout ce que je peux !
Dans le bus, je vérifie si mon vol a pas de retard : il en a pas. Crotte !
Et la cerise sur le gateau : y a des bouchons. Normal à 17h30 un vendredi soir …

On arrive à l’aéroport à 18h.
Je cours (encore) au guichet (d’ailleurs je m’apercois que je suis nulle en endurance, faut que je me remette à courir :D).
Arrivée au guichet : le check-in est fermé depuis 25 minutes. (Ils etaient en train de fermer pour le vol vers Sydney qui partait 1/2 après le mien…). Donc même sans mon permis de conduire, je l’aurais raté (ou peut etre pas, il faut peu de choses parfois … ^^)

Je demande au guichetier si je peux prendre un autre vol. « Oui demain à la meme heure pour très cher ».
- « Non merci…. Est-ce que je peux être remboursée des taxes ?  »
- « Non »
- « Mais en France, on les rembourse…. »
- « Pas nous »
- « OK … »

Je vais voir une autre compagnie qui a un vol qui part dans la soirée vers la Tasmanie, j’essaie de négocier un prix de dernière minute :
- « c’est 279$ mademoiselle, mais si vous voulez un meilleur prix, réservez sur le site »
- « c’est 249$ sur le site… »
Ca reste trop cher. Je n’irai pas en Tasmanie…

Je passe au guichet de la dernière compagnie (celle de mon vol retour) pour espérer me faire rembourser. Impossible. Ils ne remboursent pas les taxes non plus. Snif.

Je re-rentre chez moi, la tête basse.
Je reviens broucouille (comme on dit dans le bouchonnois)…

Donc la Tasmanie c’est l’état qui forme une île au sud-est de la métropole australienne :

Un petit peu comme notre Corse à nous (et Dieu sait si j’aime la Corse!!)

Et ca restera juste … une île sur une carte pour moi :(
[/expand]

Back in Oz !

Voilà je suis de retour en Australie (depuis deux jours).
J’ai eu le décalage horaire un peu difficile mais la routine a repris son cours petit à petit entre la colocation et le boulot.

Même si je suis sur les rotules suite à ma semaine de compet’, je ne regrette absolument pas d’être rentrée en France :
J’ai été contente de revoir ma famille (même si les circonstances n’étaient pas les meilleures).
D’ailleurs, pas mal d’entre-eux m’ont dit qu’ils suivaient assidûment mon blog.
Je suis toujours ravie de connaître des lecteurs cachés … mais là, ça m’a encore plus touchée !
Merci à ceux qui se reconnaîtrons ;)

[expand title="Voir l'intégralité du post"]

Je tiens aussi à remercier tous ceux qui m’ont envoyé un petit mot suite à mon dernier post. Je n’ai pas encore eu le temps de répondre à chacun personnellement, mais je le ferai!!

Bon sinon, ce petit aller-retour en France m’a permis de me poser des questions sur moi. Et biensur, je me rend compte que l’argent n’est pas le plus important dans la vie!!
J’ai donc décidé de revoir à la baisse un de mes objectifs de mon année : je ne cherche plus à revenir à une balance nulle niveau bancaire.

Donc, j’ai décidé d’en profiter. Du coup : je me suis programmée un week-end en Tasmanie pour mes 30 ans!!!
Je pars dans 3 jours et je reste samedi dimanche sur place.

Voilà voilà, bientot donc des photos de touriste comme vous les aimez ;)

Bisous à tous

Ps : pour les curieux : la petite « eraflure » sur le pare-choc de la voiture de location va nous coûter 370€ : ils s’embêtent pas!!!
[/expand]

Triste nouvelle … je rentre en France

Mon papi est décédé jeudi.
Je l’ai appris ce matin 5h30 du mat’ : 15 minutes avant d’aller au travail (vive les sourires forcés aux clients…)

Je ne m’y attendais pas du tout. La douleur est là.
Je veux être auprès de ma famille pour vivre ce moment là.

Je prends l’avion ce soir ou demain et je reste 1 semaine en France.

Je ne pense pas avoir le courage/temps de voir mes amis durant ce court séjour alors d’avance ne le prenez pas mal.

A bientot ici, pour des nouvelles plus joyeuses :)

4 mois déjà … Petit bilan

Il y a 4 mois, à cette heure ci, j’étais dans l’avion entre Hong Kong et Melbourne.
Prête à découvrir cet immense pays.

Après ces 4 mois ou 17 semaines, je dresse un petit bilan de mon aventure avec un résumé :
- 2 semaines à m’habituer à la ville et attendre mon frère
- 4 semaines de vacances avec mon frère
- 2 semaines de vacances avec moi-même :)
- 1 semaine en Woofing
- 5 semaines de déprime (à plus ou moins chercher un job et mettre en doute mon projet …)
- 3 semaines de travail intensif dans la boulangerie

Après des très bons moments et quelques épreuves difficiles, je suis contente d’en être où j’en suis aujourd’hui.
J’ai exactement ce que je voulais : une coloc et un travail avec des locaux.

Mes parents sont venus me rendre visite le mois dernier. Ils ont été très contents de leur séjour.
Ils ont fait un road trip, comme on avait fait avec le Steph.

Et dimanche soir, deux amis (un couple) sont arrivés sur Melbourne. J’ai passé 2 jours entiers avec eux. Ca m’a fait du bien de les revoir. C’était super sympa! Merci Clo et Nico ;)
En ce moment ils doivent être sur le point d’embarquer pour Sydney.

De mon coté, mes prochaines vacances sont dans 2 mois avec un programme fort chargé pour 4 semaines. Hate d’y etre :)

En attendant, je bosse encore 9 semaines pour payer tout ça !
D’ailleurs, je n’ai pas encore annoncé à mon chef que je vais m’absenter, j’appréhende un peu sa réaction…
Je vous tiendrai au courant!