Halls Creek – Dimanche 16 juin

On se réveille au milieu de rien (photo cliquable) :

C’est très agréable.

[expand title="Voir l'intégralité du post"]

Au moment où je sors du 4×4 pour aller faire mon pipi matinal, j’aperçois un dingo à quelques mètres de moi !!

Evidemment, pas d’appareil photo avec moi.. J’appelle Chéri pour qu’il me l’apporte.
Trop tard… Le dingo a eu peur et il est déjà parti dans les fourrés…. (je me demande qui était le plus craintif entre Chéri et le dingo d’ailleurs …)
Bref voici la photo :

On le voit un peu… (au milieu)

Après un bon petit déjeuner, on reprend la Tanami Road.

Et pour répondre à Clo : oui la route est monotone mais moi je prenais quand même plaisir à conduire dessus. Y avait personne et on pouvait aller à l’allure qu’on voulait :D

On a aussi croisé pas mal d’animaux sauvages sur le chemin, donc ça va, c’était pas si long :)

On a vu également de nombreuses carcasses de voitures (la route n’a pas toujours été aussi jolie qu’elle ne l’est aujourd’hui … et donc les voitures n’ont pas toujours réussi à finir la Tanami Road)

Donc, on continue notre chemin, et v’la t’il pas qu’on voit un dingo à notre gauche !!
Cette fois, je ne le rate pas :

Mais c’est quoi un dingo ??
Un dingo, c’est un chien sauvage d’Australie. Il a des caractéristiques communes au chien domestique et au loup (ah, peut-être que Chéri avait raison de s’en méfier …).
Bref pour en savoir plus sur cet animal, c’est par ici : Article Wikipédia

Un peu plus loin, c’est un troupeau de chevaux sauvages qui traversent la route devant nous :

Un vrai bonheur!

Après plusieurs dizaines de kilomètres, on décide d’aller faire un tour dans le 4ème (et dernier) lieu-dit de la Tanami Road.
A la base, c’était pour faire le plein parce qu’on commence à être juste en gasoil et qu’on veut aller voir un cratère et pour ça faut faire un petit détour…
Bref, on veut faire le plein de gasoil.
On arrive dans le village de Billiluna.

Ce village est uniquement habité par des aborigènes.
On demande au vieux du village où est la station service, il nous l’indique (dans un anglais très mauvais). Il nous dit également que vu qu’on est dimanche, c’est fermé.
Merde!
On va quand même voir si il y a quelqu’un.
On croise plein de gamins qui jouent dans les rues (et qui nous font coucou) :

Au bout du village, on arrive proche d’un hangar (on suppose que c’est la pompe à essence), mais malheureusement, c’est désert, y a personne.
On insiste pas : pas d’essence pour nous!

Et là un gros dilemme se pose à nous : aura-t-on assez d’essence pour arriver à Halls Creek ? Et même mieux, aura-t-on assez d’essence pour faire le détour dont je vous parlais pour aller voir le cratère météorique ??

On ne sait pas .. On hésite : on pourrait rester un jour dans le coin et faire le plein dès le lundi matin. Mais on est déjà super en retard sur le planning, hors de question de perdre du temps, on décide de continuer ET de faire le détour :D
On verra bien …

Cette fois-ci, c’est Chéri qui conduit (parce que moi je peux pas m’empecher de rouler vite (sinon je m’endors) et du coup ça crame à max du gasoil.
C’est donc à faible allure (environ 80km/h) qu’on continue notre périple …

Ah tiens, j’en profite pour vous dire que notre 4×4 dispose de deux réservoirs d’essence (de 90L chacun). Sur la photo ci-dessus, vous voyez les deux pleins en haut, et vous voyez aussi qu’on est en réserve sur les deux …

Mais on aime le risque (enfin surtout moi), alors on continue :)

On va donc visiter le Wolfe Creek Meteroite Crater.
Pour éviter que le bétail aille n’importe où, il y a des barrières tout du long de la route.

On passe notre temps à les ouvrir et fermer …

Là, vous me voyez en train d’ouvrir une barrière :

Pour la petite histoire : mais je me trompe de côté (j’ai poussé au lieu de tirer), du coup au moment de la photo, la barrière s’arrete de tourner et elle revient en arrière et je me la prends sur moi. Chéri qui filme se marre bien (moi pas trop!)

Bref, après tout ça, on arrive enfin au cratère météroique.

Petit historique qui fait de mal à personne :
Le cratère mesure 875 m de diamètre et encore 60 m de profondeur. L’impact serait dû à une météorite d’environ 50 000 tonnes qui serait tombée il y a moins de 300 000 ans au Pléistocène.
Le cratère a été découvert au cours d’un survol aérien topographique en 1947 ; il fut exploré deux mois plus tard et sa découverte fut publiée en 1949. Il doit son nom à une rivière qui passe à proximité, rivière qui doit elle-même son nom au prospecteur et commerçant Robert Wolfe qui est le fondateur de la ville de Halls Creek au moment de la ruée vers l’or.

Le voici :

J’ai trouvé une photo vue du ciel sur le net :

Personnellement, je trouve ça impressionnant :D

Après cette petite visite, nous reprenons la route (toujours à vitesse modérée pour économiser l’essence).
Et on arrive enfin à Halls Creek où on n’attend pas une minute pour aller faire le plein :

Chéri fait sa racaille avec la casquette à l’envers ;)

Et comme vous pouvez voir, on remplit les deux réservoirs :

Résultat : 153 Litres on a mis.

On avait donc carrément la marge avant de tomber en panne : 37 Litres …

Ca fait un peu mal au porte monnaie mais on pensait que ça serait pire. 265$, ça nous va !

On se fait un petit repas sympa à base de viande et de fruits (vous vous souvenez? ceux qu’on doit jeter.. nous on prefere les manger :D )

Rien de bien interessant dans la ville de Halls Creek donc on traine pas.
On décide quand même de visiter la région (hého, on est la pour ça !).
On fait donc un détour de 100 km pour voir des coins vraiment sympas :

D’abord, Saw Pit Gorge

A cet endroit, on va s’installer pour se doucher (avec notre douche solaire). Il fait tellement chaud que l’eau est trop chaude pour moi!
Ca nous a fait un bien fou de pouvoir être propre…
L’endroit est vraiment magnifique (on aurait eu plus de temps, je pense qu’on se serait poser là pour la nuit …) :


Je découvre une nouvelle passion à Chéri : l’eau !! Dès qu’il y a rien qu’un petit ruissellement d’eau, il passe des minutes entières à observer :

Ensuite, c’est le tour de Palm Springs


où on retrouve des palmiers :)

Enfin, on découvre le China Wall :

et d’ailleurs un hélico survole la zone pendant qu’on y est :

Ici, il y a personne à part nous et notre 4×4 :

Après ce détour (qui en valait la peine), on reprend la route vers le Nord en direction de Kununurra :

On retrouve de la route groudonnée :

Joli coucher de soleil pour nous :

On va rouler un peu de nuit pour avancer.
On se posera à l’entrée du prochain parc que l’on va visiter. J’ai nommé le Purnululu National Park !! (oui je suis d’accord la plupart des lieux ont des noms à coucher dehors :D )

Vivement demain :)

[/expand]

3 réflexions au sujet de « Halls Creek – Dimanche 16 juin »

Répondre à Nico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>