The End … 13 janv.

Dernier matin où on se lève dans le jucyvan…
Dernier matin qu’on déjeune ensemble…
Dernier matin de liberté totale…

Même si l’ambiance matinale est sympa, on sent que c’est la fin.

On est proche de l’aéroport de Melbourne, Steph a son avion à 12h.
Je le dépose rapidement et je repars avec le jucyvan.
Heureusement que je suis pas restée 20 secondes de plus à dire au revoir au Steph, parce que je me suis effondrée en pleurs dans la voiture …

Putain c’est dur, de retour toute seule.
Mais je l’ai choisi, alors je fais avec :)

Mon but de la matinée est de rendre le jucyvan sans trop d’encombres.
J’arrive donc à l’agence de Melbourne (40 minutes de l’aéroport).
Je rends le véhicule. La nana me demande si ça s’est bien passé.
J’ai dit « oui oui sauf pour les deux problèmes qu’on a eu et qu’on vous a signalé »
Elle « ok ok ».
Elle m’a fait remplir une sorte de constat pour déclarer l’accident qu’on a eu à l’assurance.
Ah oui parce que j’avais pas précisé : Mister Stress -alias Steph- avait voulu prendre l’assurance à 600euros au début du voyage, donc on est couvert en cas d’accident. Lui il vous dira « on a bien fait ». Mouais.

Bref! Je rends le véhicule sans aucun soucis et je prends une dernière photo du compteur :

Le compteur de départ était à 324200.

On a donc parcouru 6250km.
Promis, je vous mets une carte du voyage qu’on a fait (mais c’est super long à faire avec le réseau de merde qu’on a ici ^^).

Je fais un petit dernier aurevoir à notre jucy et je pars en direction de mon auberge de jeunesse.
Une excellente douche m’attend, c’est un pur bonheur.

J’en profite pour poster les deux cartes postales qu’on a envoyé à Graham et à Rachel (les deux hotes qu’on a eu pendant le séjour, vous vous souvenez ?)
Je vous les mets parce qu’on en est assez fiers ;) (surtout des dessins ^^)

Après avoir défait mes bagages, je pars en direction de l’open d’australie.
On est dimanche, le tournoi commence dès le lendemain et je sais qu’il y a un français (Monfils ou Tsonga) qui s’entraine sur les cours annexes. Et on peut y aller gratuitement avant le début du tournoi.
J’y vais donc.
Sur le chemin, je rencontre des gens un peu spéciaux :




En fait il y a un rassemblement. Et d’après mes recherches (merci wiki ^^), c’est un festival qui célèbre la « Queer culture ». En français : c’est un rassemblement homosexuel.







La plupart des photos sont des photos volées donc elles sont pas très bien cadrées/nettes.

Dans le festival, il y a aussi le jeu des ballons sur l’eau. Ce jeu est très présent en Australie, je l’ai vu des dizaines de fois, donc je vous explique le principe :


Vous (adulte ou enfant) êtes dans une bulle d’air où il n’y a pas d’eau et on vous place sur l’eau. Et vous vous amusé à faire comme le hamster dans sa cage : courir en en essayant de pas tomber.
C’est très marrant à regarder, mais je suis pas sûre que ça le soit autant à l’intérieur ;)

Après ces étranges rencontres, j’arrive donc aux entrainements de l’open d’Australie.
Et je suis complétement dégoutée parce que le français est parti 5 minutes avant que j’arrive.
Putain de douche trop longue !!! :D
Bon c’est pas grave, je vois quand même Youzhny. C’est le fameux joueur russe qui nous a enlevé la victoire en Coupe Davis en 2002 contre Richard Gasquet après avoir été mené 2 sets à 0… Ils étaient encore que des gamins à cette époque ;)



Après avoir vu jouer, je me suis dit que ça serait quand même pas mal (vu que je suis là) de prendre un pass pour la première semaine de l’Open pour voir nos amis français.

J’achète donc un pass de 3 jours pour finalement pas si cher que ça : 85$ (65€).

Alors oui je suis sensée chercher du boulot, oui oui. Mais là j’ai pas envie, je veux profiter de l’open :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>